Liste des différentes pompes

Que ce soit pour le jardinage, la grande lessive, la consommation, la piscine et bien d’autres, le puits est d’une utilité irréfutable. Cependant, faire monter cette eau requiert l’usage d’une pompe pour puits dont vous pourriez si besoin ou désir, booster l’efficacité à l’aide d’un surpresseur. En fonction du débit souhaité, de la profondeur à laquelle se trouve l’eau et enfin de l’usage que vous aimeriez faire de votre eau de puits, vous avez le choix entre trois types de pompes.

La pompe immergée

De par son herméticité, la pompe immergée est crédible et coûte entre 70 à 800 euros en fonction du modèle et de la performance souhaités. Grâce à sa forme semblable à un cylindre, cette pompe de puit est parfaitement élaborée pour des forages profonds de plus de 8 mètres. Réputée pour son silence, la mompe est plongée entièrement dans l’eau et le pompage s’y effectue directement.

La pompe immergée est capable de pourvoir un débit de 3 à 6 m3 par heure avec une pression de 4 à 6 bars. Cette pompe peut servir à vous ravitailler en eau potable ou de jardinage et est capable d’aller chercher de l’eau à 300 mètres de profondeur.

La pompe manuelle

Moins coûteuse et facile à installer, la pompe manuelle demeure assez prisée surtout que nombreux la trouvent décorative dans un verger. Les 2 types les plus connus sont la pompe semi-rotative et la pompe à balancier.

Solide et facile à entretenir, la pompe à balancier fait sortir de l’eau du sol grâce à un système de balancement du bras qui est relié à un mécanisme usuel de piston. Ce type de pompe coûte entre 100 à 300 euros en fonction du débit souhaité qui lui, varie entre 15 et 35 litres d’eau par minute.

Avec la pompe semi-rotative, l’écoulement de l’eau régulé par un système à clapet est déclenché grâce à un mouvement horizontal effectué avec le levier et, le débit peut varier entre 15 à 55 litres par minute. Cette pompe vaut entre 200 et 1200 euros.

La pompe de surface

Installée au-dessus du puits, le débit de la pompe de surface équivaut à la hauteur de relevage n’excédant pas 7 mètres. Son écoulement moyen oscille entre 3 à 6 m3 par heure et son coût de 40 à 500 euros dépendant des propriétés voulues.

La pompe de surface est généralement employée pour des besoins de nettoyage et d’arrosage, cette pompe fonctionne à l’électricité ou à l’essence. Le multicellulaire et le monocellulaire en sont les deux modèles commercialisés. Le premier est moins puissant que le second et donc moins bruyant aussi.

Surpresseur, booster de performances

Ensemble d’éléments constitué d’un filtre, d’un clapet anti-retour d’un réservoir et d’un contact manométrique, le surpresseur surtout compatible avec les pompes immergées et les pompes de surface, booste la puissance de la pompe et permet de maintenir un débit d’eau constant et satisfaisant.