Autoconsommation électrique : ses avantages et inconvénients

autoconsommation

Autoconsommation électrique : ses avantages et inconvénients

L’autoconsommation électrique intéresse aujourd’hui de plus en plus de français. Rien qu’en 2017, on estime près de 20 000 foyers qui se sont convertis dans cette transition énergétique. Selon les estimations, en 2030, environ 4 millions des français produiraient eux-mêmes leur électricité. Mais la grande question qui se pose se porte sur le fait si c’est réellement rentable ou non ?

Les avantages de recourir à l’autoconsommation électrique

Une indépendance partielle ou totale

Quand on produit soi même son électricité, on ne dépend plus en partie ou totalement de ses fournisseurs. On n’aurait plus alors aucunes craintes relatives à une coupure de courant ou hausse considérable de sa facture d’électricité et de chauffage.

Diminution des dépenses en énergie

Selon INSEE, l’énergie engendre en moyenne une dépense de plus de 2000 euros par an pour un ménage français. Se situant devant l’habillement et l’ameublement, le fait de recourir à l’autoconsommation électrique pourrait permettre à un ménage d’allouer ses dépenses liées à l’énergie à autre chose comme le loisir et le bien être.

Un investissement potentiellement rentable

Sur les 20 000 ménages français qui ont opté pour l’autoconsommation, 25% effectueraient de l’autoproduction. A cet effet, comme ils produisent plus d’électricité qu’ils n’en consomment, ils peuvent vendre l’excédent de ses productions à ses entourages. Outre le fait de ne plus payer des factures d’électricité donc, ils recevaient en bonus les bénéfices tirés de ses ventes.

C’est facilement accessible

Beaucoup pensent que se reconvertir dans l’autoconsommation pourrait être inaccessible à tous mais c’est faux. EDF ENR incite actuellement tous les foyers français à entreprendre cette autoproduction d’électricité. Et afin de faciliter l’accès à cette conversion, ils proposent un bilan solaire gratuit et sans engagement à toute personne souhaitant devenir autonome en matière d’énergie. Par la suite, si le logement est éligible, ils peuvent les accompagner sur les formalités administratives.

C’est de l’énergie propre et renouvelable

Le nucléaire et l’énergie fossile posent actuellement de plus en plus de contrainte écologique. Donc, le fait de s’orienter vers l’autoconsommation pourrait grandement réduire l’empreinte carbone des ménages français qui est aujourd’hui de 7,1 tonnes de CO2 par habitant.

se convertir à l'autoconsommation

Les panneaux photovoltaïques sont faciles à entretenir

Contrairement à un groupe électrogène thermique, maintenir et entretenir des dispositifs photovoltaïques est plus facile et moins couteux. A part cela, ils durent également sur le temps car leur durée de vie est assez conséquente.

Quels sont les éventuels inconvénients de l’autoconsommation ?

Même si opter pour l’autoconsommation est une bonne alternative afin d’avoir plus d’indépendance en matière d’énergie, ce n’est pas la solution parfaite.  Effectivement, côté coût par exemple, la mise en place d’une installation photovoltaïque est très coûteuse. Outre les panneaux solaires, il faut aussi compter les coûts d’acquisition de la batterie, du convertisseur ainsi que d’autres accessoires. A part cela, l’usage de l’énergie solaire pourrait aussi présenter des contraintes sur la régularité de la production car elle dépend trop de la météo et du climat.

Comments are closed